Votre Audition

 

LES PROBLÈMES D'AUDITION

 

  • LA PERTE AUDITIVE DE PERCEPTION


La perte auditive de perception est la plus couramment rencontrée et apparaît souvent avec l’âge.


La conséquence est une baisse de la perception des fréquences aigües. Ces fréquences sont primordiales pour la bonne compréhension des mots et l’émergence de la voix en milieu bruyant. Cela se traduit par une baisse de compréhension dans les environnements bruyants. Seul un appareillage auditif s’avèrera être efficace. Une prise en charge précoce de la perte auditive par adaptation d'appareils auditifs augmentera la probabilité de satisfaction et de correction.

 

  • LA PERTE AUDITIVE DE TRANSMISSION


La perte auditive de transmission émerge quand une obstruction est présente dans le bon fonctionnement de l’oreille externe et/ou moyenne. Cette perte d’audition peut souvent être traitée de manière chirurgicale. Un appareillage auditif peut être adapté dans certain cas.

 

  • LA PERTE AUDITIVE MIXTE


Ce type de surdité associe surdité de transmission et surdité de perception. Un appareillage auditif peut soulager la perte auditive de perception. La part de la perte auditive de transmission peut être traitée de manière chirurgicale comme décrit ci-dessus.

 

  • LES ACOUPHÈNES


Les patients perçoivent les acouphènes la plupart du temps comme un sifflement, un bourdonnement, un martèlement, un souffle ou encore un battement. Les spécialistes peuvent recommander l’utilisation des aides auditives pouvant "masquer" les sifflements ou les bourdonnements associés aux acouphènes.

 

La gêne occasionnée par l’acouphène peut être très fluctuante. Le degré du désagrément varie de simple gène à l’intrusion permanente selon les patients. La qualité de vie de l’individu est affectée selon des degrés très variables. 

Quoiqu’il en soit, pour apprendre à gérer ses acouphènes il est primordial de leur accorder le moins d’influence possible et de continuer de mener une vie normale.

 

LES CONSÉQUENCES D’UNE PERTE AUDITIVE


Une perte auditive a souvent des conséquences complexes.

 

Une perte d’audition intervient souvent progressivement. De ce fait elle est difficile à percevoir pour la personne concernée. Une mauvaise compréhension de la parole, en particulier dans un environnement bruyant, est le signe le plus précoce de la perte auditive.
De nombreux aspects de la vie quotidienne peuvent être de plus en plus difficiles: les conversations avec un être cher, les réunions, les discussions téléphoniques et la télévision, entre autres, peuvent devenir de véritables défis.
Les malentendants ont souvent tendance à abandonner la communication et à s’isoler socialement. Leur qualité de vie diminue alors nettement. 

 

Une perte d’audition à souvent des conséquences multiples.

 

  • LES CONSÉQUENCES SOCIALES


Des études ont montré que les malentendants qui ne portaient pas d’aides auditives étaient plus tristes, plus inquiets et plus anxieux que les malentendants appareillés. Ils limitent leurs activités sociales, deviennent émotionnellement instables et ont du mal à se concentrer.

Par contre, d’autres études ont aussi montré que la qualité de vie des malentendants appareillés s’améliorait considérablement dès qu’ils commençaient à porter leurs aides auditives. Ils préservent mieux leurs relations familiales, ont plus confiance en eux et se sentent plus indépendants et plus en sécurité.

 

  • LES CONSÉQUENCES PHYSIQUES


Une perte auditive peut se traduire par des problèmes physiques tels que la lassitude ou la fatigue, des maux de tête, des vertiges et une grande tension nerveuse.

Une perte auditive non traitée n’engendre pas inévitablement ces symptômes, mais ils sont cependant souvent observés. Si vous êtes atteints d’une perte auditive et souffrez de certains des symptômes ci-dessus, nous vous conseillons de consulter un spécialiste ORL.

 

  • LES CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES


Les personnes malentendantes ont une tendance à se replier sur elles. D’une part par une audition défaillante mais aussi par la peur d’être ridiculisées par leurs interlocuteurs. Un replie sur soi en évitant les situations ou une communication à lieu dans un environnement bruyant est souvent observé. Un certain mal-être et une érosion de son estime de soi peuvent en être la conséquence.

 

LES CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES 

Les personnes malentendantes ont une tendance à se replier sur soi. D’une part par une audition défaillante mais aussi par la peur d’être ridiculisé par ses interlocuteurs. Un replie sur soit en évitant les situations ou une communication à lieu dans un environnement bruyant est souvent observée. Un certain mal-être et une érosion de son estime de soi peuvent en être la conséquence.

 

LES CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES 

Les personnes malentendantes ont une tendance à se replier sur soi. D’une part par une audition défaillante mais aussi par la peur d’être ridiculisé par ses interlocuteurs. Un replie sur soit en évitant les situations ou une communication à lieu dans un environnement bruyant est souvent observée. Un certain mal-être et une érosion de son estime de soi peuvent en être la conséquence.

 

 


Appel

Email

Plan d'accès